Révolution : Et si les virus avaient gain de cause contre les bactéries ? Par Charlotte Brives.

Elle est anthropologue. Or, ce ne sont pas de lointaines tribus qu’elle étudie. Ce dont elle est venue nous parler, ce mardi 16 janvier : notre monde moderne et le plus proche, immédiat. Son point de départ : les antibiotiques. Toujours présentés comme un fantastique progrès en ce qu’ils ont permis de sauver des millions de vies, ils ont aussi un aspect plus sombre. Ils dominent les pratiques d’élevage et ont été employés dans de telles quantités qu’ils ont permis le développement d’une antibiorésistance très inquiétante. Et tout l’intérêt de la recherche de Charlottes Brives (voir vidéo ci-après) est qu’elle se porte vers d’autres thérapeutiques possibles, qui ont été éliminées : les virus bactériophages… Ne serait-ce pas là l’avenir ? Quels sont les obstacles ? Un exposé qui aura engagé le public dans une exploration étonnante et passionnante.

 

Cliquez
Cliquez

Nombre de visiteurs depuis mai 2014: 15