Gauche : espoir ? Avec Rémi Lefebvre

Les résultats en demi-teinte des élections législatives des 12 et 19 juin 2022 pourraient avoir mis en lumière ceci : la gauche souffre moins d’un « déficit de la demande » que d’un « déficit de l’offre ». C’était, ce mercredi 22 juin, la thèse défendue par Rémi Lefebvre, après qu’il eût fermement réfuté cette idée d’une droitisation de la société, aujourd’hui défendue, et à jet continu, par les éditocrates de la plupart des moyens d’information. C’est, selon lui, beaucoup plus à une « désintellectualisation » des dirigeants des partis de gauche à laquelle on assiste, amorcée depuis les années 80. Dans ce nouveau contexte, le politologue s’est attaché à traiter de trois grandes questions : la gauche, au vrai, peut-elle changer le monde ? Le « peuple de gauche », s’il est, qu’est-ce, dans sa composition aujourd’hui ? Et quid de ses organisations et partis, souvent réputés morts ? Une soirée riche d’un débat passionné, au terme de cette saison SLM 2021-2022.

 

Et puis voir et cliquer sur...

Et sur...

 

Nombre de visiteurs depuis mai 2014: 0