Où va Israël ? Avec Sylvain Cypel

Rappelé, cette soirée du mardi 21 mars 2023 (dont on verra la vidéo ci-après) : chaque samedi depuis le début de l’année, des dizaines de milliers de personnes (énorme, rapporté à la population du pays) manifestant, drapeau israélien en main, dans toutes les grandes villes, contre le projet de Nétanyahou et de son gouvernement : réduire à néant les pouvoirs de la Cour suprême. Soit rompre avec les Lois fondamentales de l’État israélien, le faisant basculer vers ce que pour d’autres régimes on dénonce comme « l’illibéralisme ». Et, contre cette orientation de tous les dangers, jusqu’à nombre de réservistes de l’armée et de membres du service de sécurité intérieure (Shin Beth) de s’insurger. Toutes choses détaillées par Sylvain Cypel, avant cette interrogation : cette évolution autoritaire a-t-elle partie liée avec la violence répétée dont sont victimes les Palestiniens, ou du moins en a-t-on conscience ici ? Telle est la question de vérité. À laquelle la réponse ne fait guère de doute : seule une petite minorité des manifestants est consciente et assume la relation de l’une à l’autre. La grande majorité de la population juive ne remet en rien en cause la politique du gouvernement en ce domaine et la grande injustice qui en résulte. Une faille donc dans la résistance à ce gouvernement d’alliance du Likoud et de l’extrême droite, et une ombre sur l’avenir du pays. Le débat sur la perspective des deux États, l’un israélien, l’autre palestinien, ou celle d’un État commun aux Juifs et aux Palestiniens respectueux des droits de tous ses citoyens, paraît aujourd’hui bien décalé par rapport à une situation de plus en plus dominée par la violence.

Voir et cliquer sur aussi :

Et sur :

 

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs depuis mai 2014: 6