« Ennemis mortels ». Représentations de l’islam et politiques musulmanes en France à l’époque coloniale. Avec Olivier Le Cour Grandmaison

Mercredi 23 octobre 2019, où Olivier Le Cour Grandmaison nous aura fait part des découvertes qui auront présidé à la rédaction de son dernier livre. Un exposé dont on pourra retrouver ci-après la vidéo. Il y fut notamment question d’horreurs, jusqu’à cette syphilis spéciale qui fut prêtée aux «ratons», celle-ci, dans l’esprit de nos anciens, plus à craindre encore que notre bonne vérole gauloise.
Soit donc de l’islam, cette religion et ses adeptes, tels que, comme ceci et comme cela, on se les représentait jusqu’au fin fond des chaumières au temps des colonies, ayant éminemment concouru à ces visions, à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, les affirmations péremptoires, parfois proprement ahurissantes, de sommités du moment, à l’origine de toute une idéologie dominante, à prétention scientifique, visant à légitimer, au nom des inégalités entre «races», et des «tares» inhérentes à la confession du Prophète, la colonisation et la politique coloniale. En l’espèce là, ce « régime du bon tyran » qu’il convenait d’infliger aux « mahométans ». Tous discours sur les musulmans dont les échos se font entendre encore aujourd’hui.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nombre de visiteurs depuis mai 2014: 16