Le Souffle d’Octobre. À l’occasion du centenaire de la révolution russe d’Octobre 1917

Ni grand-messe ni enterrement : le samedi 18 novembre 2017, à la Maison des Sciences de l’Homme de Paris-Nord, ce fut une pleine journée de présentations et de discussions autour du centenaire de la Révolution russe de 1917.

« Le Souffle d’Octobre » (titre de la journée) y fut bien présent, notamment dans les deux forums parallèles du matin sur le thème des « aspects et contradictions d’une révolution », où les apports et les opinions sur les grandes composantes d’Octobre et ses conséquences nourrirent un débat animé, mais toujours respectueux. L’après-midi, deux autres forums discutaient sur les « balises et bilans critiques » d’une période de bouleversement historique et de luttes déchaînées qui nous laissent un « héritage sans testament », avec des balises certes, mais aussi beaucoup de questions et de mises en cause nécessaires.

La table ronde finale devait reprendre ce débat avec des intervenants divers par leurs origines et leur culture politique, mais tous soucieux d’essayer d’y voir clair dans ce qui s’était passé, pour en tirer le meilleur et éviter d’en répéter le pire, si la roue de la révolution se remettait à tourner.

Au total, de l’avis général des participants et des intervenants, une initiative réussie qui sert aussi de rampe de lancement à la future Société Daniel Bensaïd, dont le texte de création fut lu en conclusion de la journée. La suite viendra bientôt, avec la Société Louise Michel en acteur actif de l’indispensable résistance à l’air du temps et volonté d’œuvrer à ce que les temps changent.

L’enregistrement de cette journée