Qui sommes-nous ?

Ralentir face à l’urgence

La Société Louise-Michel est un lieu de rencontre et d’échange entre militants, chercheurs universitaires ou non (donc, au sens large du terme), tout un public qui sait – au moins intuitivement –, que le capitalisme est à la fois un redoutable système d’exploitation et un épouvantable système de destruction (de la nature, des groupes sociaux, des individus). Le débat reste ouvert sur comment s’en débarrasser et y substituer un autre monde.

La SLM n’est pas un parti politique et n’est attachée à aucun parti politique en particulier au moment où l’anticapitalisme politique est plus dispersé que jamais. La SLM est confrontée aux mêmes urgences politiques et sociales mais elle assume la nécessité de ralentir, de prendre le temps d’interroger ce qui se présente sous la forme d’évidences, de réfléchir collectivement, d’assumer même que l’on est peut-être installé dans une incertitude qui persistera. Il s’agit de ralentir face à l’urgence comme aurait pu le dire Daniel Bensaïd.

Comment les luttes contre les conséquences de la crise économique et les politiques libérales peuvent-elles prendre de l’ampleur ? Comment s’invente la lutte contre le capitalisme dans les mouvements politiques et sociaux qui secouent tous les continents ? Comment l’écologie et le socialisme peuvent-ils devenir indispensables l’un à l’autre ? Comment le féminisme et le mouvement LGBTI nous permettent-ils de penser la composition d’un monde commun ? Comment reprendre le débat sur les révolutions du XXe siècle ? Ces questions en ouvrent toujours de nouvelles.

La SLM est attentive aux nouvelles expériences qu’elles soient de pensée ou militantes, françaises ou internationales. Son ambition est de constituer un public régulier et actif qui aide à donner de l’écho à de nouvelles propositions politiques, artistiques et culturelles qui soient reprises, modifiées, traduites, deviennent source d’inspiration pour tous ceux qui sont confrontés au capitalisme et à ses ravages et qui doivent trouver les ressources et les moyens de s’y opposer.

Un historique

26 juin 2016

Conseil d’administration

élu à l’issue de l’Assemblée générale annuelle

Pierre Bellenger

Claude Calame

Hervé Dubourjal

Pascale Martinet

Charles Michaloux (Président)

Jean-Marie Nouazé (Trésorier)

Arianne Perez

Philippe Pignarre

Francis Sitel

Philippe Valls