« L’économie numérique : un cimetière pour l’emploi ? », avec Michel Husson.

 

Public assez renouvelé en ce mercredi 7 mars, très attentif et débat rebondissant pour la soirée présentée par Michel Husson sur la numérisation et ses conséquences sur l’emploi et, au-delà, le travail, ses conditions et sa mise en œuvre.

L’enregistrement

Engagement remarquablement tenu de traiter sérieusement un sujet qui pourrait apparaître difficile mais qui est cependant l’une des questions majeures de la société capitaliste développée de notre temps. Partant du paradoxe apparent d’un essor du taux de profit à l’ère de la mondialisation financiarisée (depuis le début des années quatre-vingt) en même temps qu’une stagnation de la productivité voire d’un effritement de ses gains, Michel Husson brosse un tableau des contradictions à l’œuvre dans le fonctionnement du système – alors même qu’il donne l’impression d’être en passe de sortir de son dernier épisode de crise. Mais d’autres fortes secousses sont sans doute à venir : il faudra en reparler bientôt avec Michel Husson.

 

Michel Husson est un statisticien et économiste  travaillant à l’Institut de recherches économiques et sociales, connu pour ses travaux sur la politique de l’emploi. Il est aussi membre du conseil scientifique d’Attac et de la Fondation Copernic.