En quoi l’écologie hérite-t-elle du socialisme ? Avec Pierre Charbonnier.

Mardi 11 février 2020, la tempête Ciara à peine passée sur Paris, Pierre Charbonnier, auteur d’Abondance et liberté (La Découverte), aura entraîné l’assistance dans une causerie chamboulante. (Voir la vidéo ci-après). Qu’est-ce qu’une « histoire environnementale des idées politiques » (sous-titre de son ouvrage) ? On dispose d’histoires de l’écologie, on ne manque pas d’histoires du socialisme, et plus généralement des idées politiques. Mais c’est bien à une tout autre approche que Pierre Charbonnier travaille en profondeur. A partir d’une compréhension de la modernité qui ne disjoint pas, comme on fait classiquement, la conquête de l’autonomie et celle de l’abondance, mais unit l’une et l’autre, pour analyser les combinaisons entre changements matériels (la mise en exploitation des terres, l’industrialisation, la diversité des ressources énergétiques…) et les conflictualités politiques. Cela sans céder à un déterminisme mécaniste. Aussi bien, une invitation à opérer un retour sur pas moins de quatre siècles d’histoire, jalonnés de mutations de la culture idéologique liées aux bouleversements des bases matérielles des sociétés, s’en trouvant soulevées les grandes questions du présent. Et qui oblige, cette réflexion qui décoiffe, à repenser toute perspective émancipatrice : libérée du paradigme productiviste.

 

 

 

Prolonger

France Inter, 3 février 2020

Ballast, 25 septembre 2018