« Portugal : le Bloc de gauche (Bloco de Esquerda) modifie la donne », avec Francisco Louçᾶ.

francisco-louca

L’enregistrement

La conférence et les réponses aux questions

 

On oublie souvent que le Portugal a été le premier terrain de jeu de la Troïka (FMI, BCE et Commission européenne). La politique de purge sociale appliquée à ce pays a mis sa population à genoux, malgré des mouvements de résistance massifs. Le PS portugais y a prêté la main avant de céder la place, discrédité, à une coalition de partis de droite, à l’image du scénario espagnol. Et cette coalition de droite au pouvoir jusqu’aux élections de la fin 2015 vient à son tour d’y laisser ses plumes électorales.
Dans cette situation, le Bloc de gauche, parti de la gauche radicale au Portugal, après avoir joué un rôle majeur dans les mobilisations antérieures vient d’enregistrer des succès électoraux notables lors des élections législatives de novembre 2015 et présidentielle de février 2016. Il a contribué à renverser le gouvernement de droite sortant et à mettre un cran d’arrêt à l’aggravation de la politique d’austérité en vigueur. Contre toute attente, il est même parvenu à négocier avec le PS pour qu’il retire de son programme de gouvernement les principales attaques et privatisations pour lesquelles l’Union européenne continue à faire pression. Tout cela est fragile et les déchirements du PS portugais sont loin de garantir la durée de cette expérience originale. Mais d’ores et déjà, l’audace et la maîtrise politique du Bloc de gauche représentent un apport et une nouveauté dans le paysage de la gauche radicale en Europe.
La soirée du 14 avril permettra d’en discuter grâce à la présence de Francisco Louçᾶ, ancien coordinateur national, député et porte-parole du Bloco de Esquerda.