Bon vent au Louise-Michel !

Son réarmement, à d’autres fins, cet ancien bâtiment des douanes françaises, c’est le street-artiste Banksy qui l’a financé. Il a appareillé le 18 août, révélait le 27 le Guardian, du port espagnol de Borriana en Espagne, pour se porter au secours des migrants en Méditerranée. Bien plus rapide que les navires habituels des ONG qui y croisent, ainsi reconverti, « détourné », repeint de blanc, d’un blanc pur, hachuré d’éclaboussures de sang, ou bien de colère rouge, et maintenant baptisé « Louise-Michel ». Capitaine : Pia Klemp, dont on se souvient des exploits à la barre du Juventa et puis du Sea-Watch 3.

Sur le Louise-Michel, à bâbord, cette fillette à la bouée, peinture au pochoir de Banksy :